Des parlementaires de tous les partis encouragent les institutions financières à publier les résultats du test de compatibilité climatique

Dans une lettre ouverte aux banques, aux compagnies d’assurance et aux caisses de pension suisses, des parlementaires de tous les partis représentés sous la coupole demandent aux institutions financières de publier les résultats du test de compatibilité climatique de cette année.

À l’invitation de l’OFEV et du SIF, les banques, les gestionnaires de fortune, les caisses de pension et les compagnies d’assurance suisses ont pu faire analyser leur compatibilité climatique sur une base volontaire et anonyme dans le cadre du projet international PACTA 2020. Les différentes organisations faîtières soutiennent le test de compatibilité climatique, mené pour la deuxième fois après 2017. Les résultats anonymes et agrégés du test de cette année ont été présentés aujourd’hui par l’OFEV et le SIF lors d’une conférence de presse.

Selon l’OFEV et le SIF, tous les établissements financiers participants sont libres de communiquer leurs résultats individuels. Les parlementaires soussigné-e-s souhaitent encourager les institutions à faire l’important pas de la transparence et à publier leurs résultats du test de compatibilité climatique de 2020.

« Les institutions engagées en faveur d’une place financière durable publieront en toute confiance les résultats du test de compatibilité climatique. J’en suis convaincu. Parce que la transparence est indispensable pour un positionnement crédible sur le marché. » Gerhard Andrey, Conseiller national LES VERTS

« Nous voulons délibérément motiver les institutions qui montrent la voie au lieu de critiquer celles qui ne le font pas. » Martin Landolt, Conseiller national PBD

Cliquez ici pour la lettre ouverte.

Contributions dans les médias: